Chrysanthèmes et asters - Sauvé-Guittet

Chrysanthèmes et asters

Notre catalogue Chrysanthèmes  : Couverture et Sommaire                          Index

Trios & mélanges de 2 à 6 couleurs, cascades, fleurs coupées

Culture programmée

Culture traditionnelle

Culture pour floraison estivale

Gamme STAMENS

Asters

GROSSES FLEURS

 

GROSSES FLEURS

PETITES FLEURS

 

Conseils de culture des chrysanthèmes

Réception des plants

Desserrez et aérez les plants dès leur arrivée.
Rempotez les boutures au plus tard dans la semaine de réception.
Ne les laissez pas en plaque, sinon, vous risquez :

  • l’allongement et le durcissement des plants
  • une perte de feuilles par jaunissement
  • une perte des racines.

Eclairer selon les mois

Au cours de l’année, il est indispensable d’éclairer pour mener à bien une conduite culturale.

Pincement

Libre choix est donné aux producteurs de pincer ou pas. Le pincement permet de contrôler la végétation de votre plante et d’en réduire le volume. 
Lors d’un pincement, n’oubliez pas de laisser 9 à 10 feuilles pour multiplier les ramifications. Le 1er pincement s’effectue 12 à 15 jours après la plantation. Il permet de contrôler la végétation de votre plante, soit en l’arrondissant soit en réduisant sa hauteur. Il doit toujours se faire sur un bois tendre, au-dessus d’un nœud. Les trois feuilles de bases ne donnent pas de départ.
Sans pincement
Si vous mouchez, éliminez seulement la pointe dans sa partie la plus herbacée au bout de la tige. Le plant se ramifie ensuite naturellement.

Ebourgeonnage

Laisser de grands drageons peut provoquer l’avortement du bouton. Si le temps est chaud en serre à cette période, veillez à avoir une hygrométrie suffisante, un climat trop sec provoque des avortements.

Arrosage et fertilisation

Une plante nourrie régulièrement résistera mieux aux maladies et parasites mais il faut naturellement tenir compte des conditions climatiques. Ne jamais arroser une plante sèche à l’engrais et trop d’eau provoque une asphyxie du système racinaire (symptômes : tiges frêles, petit feuillage qui rougit, fleur plus petite). NB : Par temps chaud, une plante fanée n’a pas pour autant soif, c’est sa façon de transpirer. Attendez le lendemain matin, si les feuilles sont redressées c’est que votre plante ne manque pas d’eau.

Occultation

Elle ne concerne que la culture programmée. Elle nécessite 14 heures de noir de 18h à 8 h du matin. En cas de forte chaleur pour les plantations de juillet, il faut décaler l’occultation de 18 à 20h jusqu’au lendemain matin 10 heures.

Nanifiant

Selon les variétés, une à trois applications sont nécessaires pour bien maîtriser la végétation. L’application est déconseillée sur les boutons, elle entraîne un retard de floraison. La passage du nanifiant sur petite et grosse fleurs doit se faire avant l’allongement.

Traitements

N’attendez pas les symptômes de la maladie : utilisez les produits phytosanitaires en préventif. Soyez vigilants contre le TRIPS, vecteur du TSWV.

  • nettoyer obligatoirement toutes les serres et les abords,
  • détruire tous les restes de cultures,
  • désherber dans les serres de plantation et dans celles non utilisées,
  • désinfection possible également par l’emploi d’insecticide en pulvérisation classique (pour les dessous de tablettes) et avec les bas volumes pour l’ensemble de la serre,
  • vérifier en positionnant dans vos serres des feuilles chromatiques engluées double face en détection et piégeage des insectes volants.

TEST à continuer également en cours de culture.

Actualités